Hello !

Retour (ENFIN !) sur le Semi de Paris.

Nous nous sommes inscrits au Marathon de Paris en décembre avec Alex, nous avons eu la chance d’avoir deux dossards grâce à ASO. C’est donc tout naturellement, que nous avons intégré le semi de Paris dans notre préparation ! Pour rappel un semi-marathon c’est 21,097 km !

Les séances de coaching avec Marine

Mais ce n’est pas tout, comme vous avez dû le voir, nous avons eu la chance d’être coachée quelques semaines par Marine Leleu. Nous étions une petite team de 4 composée de Manon, Elodie et nous. Nous avons rencontré des personnes absolument géniales. Nous avons fait en tout 4 coachings, 3 séances de run et une séance de renforcement. Nous avons découvert une Marine à l’image de ce qu’elle dégage sur les réseaux sociaux : une fille adorable, bienveillante, souriante et positive. C’est une vraie source d’inspiration.

CBA48164-C3B8-4006-8457-CC900715084F 595D5DD0-4373-40FC-8B82-850067D27541

E0DF0004-0890-448E-9029-68C843B24F3A

Le nouveau parcours du semi

C’était ma troisième participation au semi de Paris et j’ai été heureuse de voir que le parcours avait changé notamment pour le départ et l’arrivée. Le départ se faisait au château de Vincennes et l’arrivée également, ce n’était pas très pratique d’accès. Cette année le départ s’est fait près de la gare d’Austerlitz et l’arrivée près de la bibliothèque François Mitterrand. Nous avons eu de la chance c’est à 15 min à pieds de chez nous 😊 J’ai trouvé le parcours beaucoup mieux que les précédentes éditions même si l’on passe plus au moins dans les mêmes endroits avec la moitié du parcours dans Vincennes.

parcours-semi-marathon-paris-2019

Le village de la course est aussi beaucoup plus accessible puisqu’il se trouve désormais à la Villette. Avant il se trouvait au parc floral, où il fallait beaucoup marcher !

La course

Alex : La course s’est bien passée dans l’ensemble, je l’ai couru avec un ami et mon beau-frère.  L’ambiance était bonne, le parcours très agréable. Tout a commencé à se corser vers le 15eme km où l’on a pris le vent en pleine face et ce jour-là c’était la tempête ! Heureusement les derniers kms ont été facilités par un faux plat descendant.

Nous sommes passés devant des lieux emblématiques de Paris : Bastille, Rue de Rivoli, Hôtel de ville, le château de Vincennes, les quais de seine, le pont de Tolbiac… Courir dans Paris est vraiment agréable. Résultat 1H43 pour moi, même chrono que pour mon premier semi-marathon.

Ophélia : Pour moi cela ne s’est pas du tout bien passé ! Je dirais même que ce fut la pire course de ma vie. Pour vous expliquer, j’ai eu une infection urinaire cette semaine là et j’étais sous antibiotiques depuis le mercredi.  Je n’étais même pas sure de prendre le départ la veille car j’avais beaucoup d’effets secondaires du aux antibios (nausées, mal de tête, fatigue) Finalement, je décide de prendre le départ quand même.

KM 1 à 10 : Je prends le départ dans un mauvais mood. Les premiers kms défilent, je vais bien trop vite par rapport à ma forme : Bastille, Rivoli, les quais avec les tunnels et les fameuses montées/descentes, plus j’avance et plus je me sens mal, envie de vomir, une barre dans le ventre bref pas la joie.

KM 10 à 15 : J’ai quitté les quais pour Vincennes. J’ai de plus en plus envie de vomir et au final ce qui devait arriver arriva, merci les antibios. Ce fut alors qu’une longue descente aux enfers. J’aurais pu abandonner mais non. Je ne suis pas arrivée aux 15eme pour finalement m’arrêter là. Le semi n’était pas mon objectif premier, je pense au marathon et clairement le mental devait prendre le dessus.

KM 16 à 21 : ll y a pas mal de descentes pour ces derniers kms, le seul problème c’est ce foutu vent ! Mon seul objectif dorénavant c’est aller au bout.

Je sors de Vincennes, il y a plus de monde et ça fait plaisir. La ligne n’est plus très loin. Enfin je l’aperçois. Mathilde Drg me remet la médaille, je ne la vois même pas tellement je suis mal. Encore désolée Mathilde:/

A ce moment là je suis déçue de mon chrono, de ma forme, de tout. Ça ne m’a pas donné confiance pour le marathon. Mais avec du recul, je suis quand même heureuse d’avoir été jusqu’au bout.

Je prendrais ma revanche l’année prochaine 😊 Merci à Eléanor, Marine. Un grand bravo à toute la team, nous avons tous été au bout. Merci également à tous les bénévoles qui, comme d’habitude, ont été formidables !

EC5EF9C9-056D-46D1-8076-9E9FD64C8A17 20740E3D-4824-4210-972C-4F17BECDA67E EA3BAA07-8B7C-46A1-ACC2-C7EB946E2F7F 80EF3E6E-0F2C-4AB4-A9F1-0C90D2BD98A8 FC1277BC-FCBC-403C-9054-0F7EB0676481 062D5C80-0BC4-44E3-94D4-420245BEF22C 44B26473-1EBB-4A74-B124-BEFC839B4A69 1FC0C116-31B0-4ADA-9FF3-CCE4AACA0922

Merci à Adidas pour les belles tenues et à Saucony pour les chaussures !

Belle soirée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *